C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Aller en bas

C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Toranda le Dim 17 Oct - 15:49

Source : http://www.servicevie.com/societe/la-pharmacie-de-l-ocean-risque-t-elle-de-disparaitre/a/1919


La pharmacie de l’océan risque-t-elle de disparaître?
Par Valérian Mazataud , journaliste , Montréal, Canada

© Valérian Mazataud
On estime qu'il existe entre 10 et 30 millions d'espèces encore à découvrir, et une bonne partie peuplerait les fonds marins.
La menace qui pèse sur les coraux et les océans pourrait faire disparaître la pharmacie dans laquelle puise de plus en plus de chercheurs pour mettre au point des médicaments susceptibles de combattre la leucémie, le cancer ou la malaria.

Combattre l'herpès ou la leucémie à l'aide d'éponges, soulager le cancer au moyen d'un coquillage ou encore lutter contre la malaria avec un concombre de mer, voici quelques-uns des trésors que l'océan révèle peu à peu aux chercheurs. On évalue que les chances de découvrir de nouvelles molécules utiles à l'homme sont 400 fois supérieures sous l'eau que sur terre. Pourtant, il faut faire vite, car les récifs coralliens pourraient avoir disparu d'ici 2050...

Biodiversité et biomolécules
On estime qu'il existe entre 10 et 30 millions d'espèces encore à découvrir, et une bonne partie peuplerait les fonds marins. Après plus de 300 millions d'années d'évolution, la richesse et la diversité des récifs coralliens sont souvent comparées à celles des forêts tropicales. Bien qu'ils ne représentent que 1 % de l'étendue des océans, ils abritent près de 25 % des espèces marines.


La médecine de la mer
Les premières utilisations du corail remonteraient à l'époque gréco-romaine, où on l'utilisait pour stopper les hémorragies ou consolider les blessures, selon Caroline Magdelaine, maître de conférences à l'Université Marc Bloch de Strasbourg. Aujourd'hui, la technique est redécouverte par l'Institut de recherche pour le développement français (IRD), qui a breveté un biomatériau utilisé comme greffon osseux, le Biocoral.

Dans les années 1950, c'est à la suite de nombreuses intoxications de soldats américains durant la guerre du Pacifique que la communauté scientifique a commencé à s'intéresser aux toxines sécrétées par les espèces marines tropicales. Ainsi, le cône, un coquillage des plus venimeux, a permis d'isoler la conotoxine, composé utile dans le traitement de la sclérose en plaques.



Des éponges dans de futurs médicaments?
Annie Mercier, chercheuse à la Memorial University de Terre Neuve, a répertorié plusieurs dizaines de substances en cours de recherche ou de commercialisation. Par exemple, les éponges, la limace de mer, plusieurs espèces de coraux et une étoile de mer peuvent être utilisés dans le traitement du cancer.

Cucumaria echinata, un concombre de mer de la baie du Bengale, produit quant à lui une lectine qui pourrait être employée afin de bloquer le développement du plasmodium, responsable de la malaria. La moule bleue, mieux connue de nos eaux, pourrait aider à mettre au point de nouvelles colles chirurgicales grâce aux fibres de son byssus, qui lui permettent de s'agripper aux rochers.


Une ressource menacée
Pourtant, ces remèdes miracles pourraient disparaître avant même d'avoir été découverts. Selon Bernard Salvat, chercheur à l'Université de Perpignan, en France, «on estime que 20 % des récifs mondiaux ont été irrémédiablement détruits et qu'un quart sont dans un état critique». Les principaux accusés? La pollution humaine (engrais, pesticides, aménagement du littoral, effluents domestiques, etc.) et le réchauffement climatique.

Andrew Bruckner, chercheur à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), évoque pour sa part une perte de ressources génétiques inestimable. Il évalue qu'à peine 10 % des espèces coralliennes sont connues et que seulement une infime fraction de leurs propriétés médicales a été étudiée.

Copier la nature plutôt que la piller
Autre préoccupation pour Annie Mercier, «la quête de biomolécules ne doit pas participer à la destruction du corail». En effet, les animaux produisent généralement de très faibles quantités de composés. À titre d'exemple, on doit récolter 10 000 tonnes d'éponges, soit approximativement 250 semi-remorques, pour obtenir... 5 kg d'halichondrine, une molécule anticancéreuse. La seule voie raisonnable semble donc être de la synthétiser en laboratoire, en faisant éventuellement appel à l'aquaculture durant la phase de recherche.

Plusieurs produits ont déjà fait leur apparition sur le marché, comme la vidarabine, utile contre l'herpès, ou la cytarabine, employée dans le traitement de la leucémie, toutes deux extraites d'éponges marines. Pour l'heure, la plupart des molécules ne sont encore qu'en phase de recherche ou de test, dans un secteur où l'on peut attendre plus de 10 ans pour obtenir les autorisations de commercialisation. Le Prialt, analgésique issu d'un cône, représente par exemple l'aboutissement de 20 années de recherche.


La chasse aux biomolécules marines est donc ouverte. La rentabilité à très long terme du marché aidera-t-elle à protéger la ressource? Déjà, on se tourne vers l'incroyable richesse microbienne des sources chaudes abyssales, qui semblent offrir une variété infinie d'applications, de la régénération des cellules osseuses à la création de détergents en passant par la confection de pâtes à papier.



Saviez-vous que?
Au Québec, il existe une dizaine de projets de recherche sur des biomolécules marines issues exclusivement d'espèces du fleuve Saint-Laurent, de la morue pour traiter le diabète à l'oursin vert pour aider aux chimiothérapies en passant par le crabe des neiges antimicrobien.



Sources
MAGDELAINE, Caroline. Le corail dans la littérature médicale de l'Antiquité gréco-romaine au Moyen-Âge. Université Marc Bloch, UFR des Lettres, Strasbourg, France. Travaux du Centre Camille Jullian, ISSN 1144-6803.

Utilisation des coraux en médecine osseuse

Biocoral Inc.

«Communiquer sans yeux et sans oreilles», Futura-Environnement, mai 2008.

MENEZ, André, Christian Vincent, CEA. Conotoxine isolée à partir du venin de Conus ermineus.

MERCIER, Annie. La biodiversité benthique. De l'écologie chimique aux applications pratiques. Présentation ACFAS 2008.

MAZATAUD, Valérian. «Fin de saison à Saint-Polype», Géo Plein Air, janvier 2009.

GRAVEL, Pauline. «La biodiversité marine, véritable mine d'or pour la médecine», Le Devoir, 8 mai 2008.

CLICHE, Jean-François. «Des médicaments à même les fonds marins», Le Soleil, 8 mai 2008.

Cahier des résumés, Colloque «La biodiversité marine au service de la santé», Congrès de l'ACFAS 2008.

BRUCKNER, Andrew W. Issues in Sciences and Technologie Online. Life Saving Products from Coral Reefs. Université du Texas à Dallas.

BEAULIEU, Lucie. Les biomasses marines du Québec. Congrès ACFAS 2008.


Voilà. Alors après tout ça ....elle sert à rien la mer ? .... il y a TOUJOURS une raison quand une chose existe et si c'est là, c'est pas par hasard.

Toranda

Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Akemi Nijiko le Dim 17 Oct - 16:09

Pas mal, pas mal ! Mais tu sais, les requins sont exterminés parce que les gens pensent que sa soupe peut guerrir du cancer et de beaucoup de maladie ... Pourtant, c'es faux, mais on continue de le tuer à feu doux ... Est-ce une bonne solution de faire des recherches sur l'espace oceanique afin de se guerrir ?
avatar
Akemi Nijiko
Admin

Messages : 182
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://oceansaving.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Human Nature le Dim 17 Oct - 16:15

Je rejoins Akemi.
Et je te retourne une question: ca te viendrait à l'esprit de te servir de l'être humain pour guérir des poissons malades? NON. et pourtant ce sont des êtres vivants comme nous. Alors de quel droit pouvons nous nous permettre de dépeupler les océans?
avatar
Human Nature

Messages : 22
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 34
Localisation : 92

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mjackson-the-return.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Toranda le Dim 17 Oct - 16:20

Je sais mais il ne faut pas confondre superstition et vraie recherche scientifique.... certains accordent aussi des vertus aphrodisiaques aux ailerons de requins... je sais qu'en Chine, il y a un endroit appellé "la baie de la mort", car c'est une baie où les gens tuent nuit et jour des centaines de requins et de dauphins... l'eau est rouge sang vue du ciel.... j'ai vu le reportage, c'est vraiment choquant.

Je crois que les labos actuels se penchent plus sur les choses comme les algues, les coquillages, et autres trucs aux fonds des mers ..... mais vaguement. Ils devraient en parler plus.

Toranda

Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Sarah Nijiko le Dim 17 Oct - 16:22

Beh il vaudrais mieux que les labo se tournent un ptit peu sur la vegetation si elle a REELLEMENT des vertues soignante, & non pas sur des rumeurs mal fondées, qui emmene a pratiquement exterminée une especes.
avatar
Sarah Nijiko
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 24
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Akemi Nijiko le Dim 17 Oct - 16:24

Les algues et les coraux sont les poumons de l'océan, ils permettent au plus petit poissons de se nourrir, afin que les plus gros se nourrissent d'eux, afin que les poissons encore plus gros se nourrissent d'eux. C'est une chaine alimentaire qu'on brise. Sans algues, il y a plu rien dans l'océan, et sans certains poissons l'Homme ne peux plus vivre car une bonne centaines d'espèce fournissent de l'oxygene à ceux qui vive sur terre, nous.
A force d'abuser des recherches, meme sur les algues, on détruit ce qui nous permet de vivre.
avatar
Akemi Nijiko
Admin

Messages : 182
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://oceansaving.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Sarah Nijiko le Dim 17 Oct - 16:29

Akemi a raison, il faut laisser les Oceans tranquille, faire de recherche, d'accord, extraire maximum 10% d'algues et autres végétations sur l'ensemble de tout les océans du monde, mais pas plus, sinon comme l'a dit Akemi, la chaine alimentaire sera fortement perturbée...
avatar
Sarah Nijiko
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 24
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Toranda le Dim 17 Oct - 16:29

Et oui, mais c'est justement ça le problème...

Toranda

Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Sarah Nijiko le Dim 17 Oct - 16:36

Bah on est justement là pour lutter contre ce probleme Very Happy
avatar
Sarah Nijiko
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 24
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Toranda le Dim 17 Oct - 16:59

La surconsommation humaine provoque la surexploitation des ressources en tout genres, et la surconsommation fabrique les déchets..... et des 2 cotés, les industries et les consommateurs évacuent tout .... à l'eau.

Dernier scandale en date :
Les boue rouges de Hongrie. Il se trouve qu'une usine de ce genre se trouve pas loin de chez nous.... et elle rejette ses déchets dans le mer Méditerranée...... à 7 Km des côtes hein ?!?!?!?!?!!!!!!!!!!...... vraiment scandaleux... partout les industriels prennent la mer comme une poubelle.....

http://www.lepoint.fr/societe/l-unique-usine-francaise-produisant-des-boues-rouges-soumise-a-un-controle-de-precaution-08-10-2010-1246504_23.php

C'est effrayant. Sans parler des dangers réels de l'aluminium.... les villes de Hongrie sont désormais des fantômes, rayés de la cartes.... des zones mortes.... car l'eau est partout, et tout cet aluminium ainsi que d'autres substances toxiques et corrosives comme la soude, contenue dans ces boues rouges.... la population a été en contact avec .... et l'aluminium est quelque chose qui s'incruste dans l'organisme et atteint le système nerveux en provoquent des séquelles irréversibles. Ils est notamment accusé d'être à l'origine des troubles cérébraux, dont la maladie d' Helzeimer en particulier.


La Chine est le pire... car il y a même des villes où l'eau est tellement polluée que les gens ne peuvent pas la boire et rien faire avec ....pourtant certains ne peuvent pas faire autrement et attrapent des cancers, j'ai vu un reportage sur ça un jour, et ça leur déforme le visage tellement c'est nocif. Mais ils ne peuvent rien y faire. Et c'est à se demander jusqu'à quand ça va continuer.

Toranda

Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Akemi Nijiko le Dim 17 Oct - 17:04

C'est malheureux ... Mais comment remedier a cela ? Je serais pret à tout entreprendre pour changer les choses, mais comment ?
avatar
Akemi Nijiko
Admin

Messages : 182
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://oceansaving.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Sarah Nijiko le Dim 17 Oct - 17:11

Ben les solutions, il faut les trouver ensembles. Si on s'y met tous, on peut y arriver, il faut y croire !
avatar
Sarah Nijiko
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 24
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Toranda le Dim 17 Oct - 17:15

Faire comprendre aux gens qu'il faut consommer responsable en utilisant le minimum nécessaire ??? ...... Mais bon, cette semaine j'ai entendu à la radio que certaines associations écologiste sont en colère d'avoir appris qu'aujourd'hui tous les appareils électroménagers ou autres, ont une durée de vie qui ne dépasse pas les 3 ans.

...et tout ça juste parce que la machine économique doit tourner..... Autrefois nos parents achetaient des choses pour qu'elles durent longtemps, parfois à vie... mais aujourd'hui c'est 3 ans maximum, ... et sinon les usines fermeraient toutes.....
Notre système économique mondial arrive aussi en fin de vie, mais très peu le voit. Du coup, que faire des déchets ? L'homme est un arroseur arrosé. Et il a bien l'air con devant la nature après.

Toranda

Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Akemi Nijiko le Dim 17 Oct - 17:21

La seule chose qu'on peut faire c'est informer les gens ... Mais même si tout le monde se mettais à ne plus acheter de machines electromnager pour se revolter, les patrons des entreprisent saurons très bien que les gens craqueraient, parce qu'ils auront besoin un jour ou l'autre de se racheter une machine a laver ou autre, et ca, les patrons le savent très bien, donc pour eux rien ne doit changer.
avatar
Akemi Nijiko
Admin

Messages : 182
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://oceansaving.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Sarah Nijiko le Dim 17 Oct - 17:22

Oui mais il faut aussi faire comprendre au patrons (qui soit dit en passant, sont des gens comme vous & moi) que s'ils continuent avec leurs machine qui ne durent pas & qui pourrissent la planete, celle ci ampatira à cause d'eux; Il faudrais les poussé à faire de trucs qui durent et qui polluent le moins possible, la nature.
avatar
Sarah Nijiko
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 24
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Toranda le Dim 17 Oct - 17:27

On arrive bien a fabriquer du plastique avec du lait.... dans les années 60, ils ont fait des essais dans l'Ain et le sud du Jura.... la Gallate.... ou je ne sais plus quoi..... à l'époque ils on appelée ça la "plastic valley" et ils arrivent bien à faire du biocarburant avec de méthane du compost ou autre, alors peut-être qu'on peut trouver......

Toranda

Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Akemi Nijiko le Dim 17 Oct - 17:29

Le problème c'est que les gens voient pour leur profit, ce qu'il faut c'est une bonne revolte des gens et aller cracher directement a la gueule des entreprises les plus grosses ...
avatar
Akemi Nijiko
Admin

Messages : 182
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 25
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://oceansaving.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est très bête de détruire une armoire à pharmacie......

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum